Maxime LARCHER / Wenic BEARUNE (AIEOU)

ASSOCIATION AIEOU : Association Interculturelle des Echanges entre les Océans Unis : Siège social AIEOU : 99, avenue Clichy 75017 Paris, aieou.paris@yahoo.fr / aieou.asso@gmail.com – n° SIRET : 522 888 676 00015 AIEOU L’Association Interculturelle d’Echanges entre les Océans Unis a été fondée en 2005, officialisée le 24 septembre en 2009 par quatre artistes d’île de France.

Wenic BEARUNE et Suzanne WASHETINEsont nés en Nouvelle-Calédonie. Arrivés en France en 2005 et en 2008, ils sont moteurs d’un grand nombre d’actions d’expression de la culture kanak à Paris, notamment à travers les chants et danses traditionnelles kanak ou le théâtre qu’ils maîtrisent tous deux. Wenic est un des comédiens de la troupe Cebue, de Pierre Gope, crée en 1991 et implantée sur Maré en Nouvelle-Calédonie. Il est arrivé à Paris grâce à la bourse du gouvernement de Nouvelle-Calédonie pour une formation professionnelle de théâtre. Il a suivi une formation à l’école internationale Jacques Lecoq et à l’école Claude Mathieu. Avec Suzanne, ils créent un projet culturel pour l’association des étudiants et stagiaires kanak de Paris (AESK) en 2008 et participent avec d’autres insulaires de Paris, à de nombreux évènements comme le salon de l’agriculture en 2008/2009/2010, le musée du quai Branly pour la semaine de l’Océanie en 2009, au musée de Chartres pour l’exposition de l’art kanak en 2009, la foire de Paris 2011, le salon du livre en 2009, prestation de chants et danses traditionnelles kanak sur la tour Eiffel, festival de l’art mélanésien à Amsterdam en 2010/2011, à l’hôtel de ville et au jardin d’acclimatation à Paris pour l’année de l’outre-mer, ou encore à l’inauguration de la maison de la Nouvelle-Calédonie en 2008.

Maxime LARCHER et Sylvie PEITEILH sont comédiens et musiciens. Ils ont tous deux menés leurs études artistiques à Paris (école Lecoq et conservatoire). Ils sont passionnés de voyages et axent leurs travaux sur l’Echange culturel. Ils mèneront plusieurs projets, dont Badinya Counda, subventionné par la mairie de Paris via le dispositif Paris Jeunes Aventures en 2009. Ce projet les amènera à donner des cours de théâtres et à tourner un spectacle au Sénégal et sur la route du Sahara.Lorsque Maxime et Wenic se rencontrent à l’école internationale Jacques LECOQ, leurs projets individuels semblent très proches et bientôt, à travers la musique et le théâtre, ils fondent AIEOU. Avec l’aide de divers artistes calédoniens ou de Paris, ils monteront pièces, concerts et ateliers de partage autour de leurs arts.AIEOUtrouve très vite son projet à long terme, inscrire le 24 septembre durablement à Paris, créer des spectacles et les faire tourner en France et en Nouvelle-Calédonie. Aider Wenic à monter son projet d’école en Nouvelle-Calédonie pour les jeunes insulaires en quête de savoir artistique.

Le festival « Echo de l’Océanie Aujourd’hui » est une chance pour l’association de promouvoir encore l’échange entre les cultures artistiques et de donner à chacun l’envie de découvrir les artistes venus d’ailleurs. De plus, il est aussi l’occasion de mettre l’accent sur la coopération entre artistes insulaires et de métropole. Dans ce but, l’association s’est entourée de partenaires tels que la maison de Nouvelle-Calédonie, l’association SIAPO, l’association Îles du pacifique (IDP) et d’autres associations kanak en France.

Un commentaire à propos de “Maxime LARCHER / Wenic BEARUNE (AIEOU)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*