Comment rembourser un crédit renouvelable ?

Comment rembourser un crédit renouvelable ?

Rembourser un crédit renouvelable, c'est reconstituer son crédit à la consommation. C'est la particularité qui fait son succès. Cependant, il est également possible d'effectuer un remboursement sans vouloir procéder à un renouvellement de montant pour une raison ou une autre…

Remboursement classique d'un crédit renouvelable

Le remboursement d'un crédit renouvelable peut se faire à tout moment et chaque fois que le débiteur verse les mensualités, le crédit se reconstitue. Aucun problème donc jusque là puisque la démarche ne diffère pas de celles des crédits classiques et la reconstitution du crédit correspond au besoin pour lequel le souscripteur a choisi cette formule. Cependant, connaître les détails sur le remboursement, même classique, est nécessaire. À savoir que la durée de remboursement d'un crédit renouvelable est réglementée par la loi.

Elle est de 36 mois pour un crédit inférieur ou égal à 3 000 € et de 60 mois s'il est supérieur à cette somme. Le remboursement minimal est de 1 % pour un crédit total inférieur à 3 000 € et de 0,5 % pour un crédit total supérieur à 3 000 €. L'équipe de Frédéric Hottinger conseille ses clients dans le choix du taux qui leur convient. Tant qu'il n'excède pas la durée fixée par la loi, l'emprunteur peut donc choisir le rythme de son remboursement en fonction de sa situation financière. Trois options sont proposées :

  • Le rythme lent avec des mensualités faibles
  • Le rythme moyen avec des mensualités modérées
  • Le rythme élevé avec des mensualités élevées

Remboursement anticipé du crédit renouvelable

En dehors de ces rythmes, l'emprunteur peut également anticiper un remboursement. En effet, on peut disposer de moyen financier et procéder au versement anticipé de son crédit renouvelable. Il faut savoir qu'il n'existe pas d'indemnités de remboursement anticipé ou de pénalité.

Cette initiative n'a également aucune incidence sur la mensualité. Dans ce cas, l'emprunteur peut effectuer le remboursement en fonction de ses possibilités sans se soucier de frais. Sans autre formalité, le règlement du montant peut être effectué selon le mode de remboursement convenu dans le contrat.

Le cas qu'on vient d'évoquer concerne le remboursement partiel, mais pour un remboursement où le débiteur décide de rembourser la totalité de son crédit, il suffit de consulter la situation de crédit expédié par le créancier : le capital restant dû est mentionné en bas. Ensuite, il est préférable d'envoyer le chèque accompagné dudit document.

Résiliation ou suspension du crédit renouvelable

Bien qu'on ait soldé tout son compte par le biais du remboursement, ceci ne signifie pas la résiliation ou la suspension du contrat. En effet, un réserve de crédit reste à disposition du débiteur et il peut l'utiliser à tout moment.

Toutefois, si la réserve de crédit reste intacte pendant un an, le créancier suspend le crédit renouvelable et il demande au débiteur s'il est disposé à renouveler le contrat ou non. Pour son cas, Frédéric Hottinger suit régulièrement la situation de ses clients.

Enfin, si le débiteur effectue une demande s'il veut procéder à une résiliation de contrat. Dans ce cas, il rembourse le capital restant dû et le montant de la réserve dépensée.