TEREVA GALOPIN

L’envie de peindre m’a pris à l’age de 10 ans avec Rui
Juventin. C’était mon premier professeur, pour qui j’ai une affection
et reconnaissance particulière, car c’est ce monsieur qui m’a
tout appris. Rui m’ a donné des cours durant 4 ans, après sa
mort, j’ai volé de mes propres ailes.


Dans mes toiles aujourd’hui, j’essaie de transmettre
la vie, l’amour, la joie et le respect de la nature à travers des pulsions picturales. Nul n’est parfait, je progresse seul, sans
prétention d’être un grand peintre aujourd’hui.

site : tereart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*